Diagnostic à la location d’un bien immobilier

Le but des diagnostics à la location est de donner un indice de classification énergétique du logement et de l’indiquer sur les annonces du bien à louer. Cette classification énergétique permettra aussi la comparaison pour le locataire du prix du loyer et l’informera sur la sécurité du logement avant de s’engager.

Diagnostic ERNMT :

c’est un état des risques naturels miniers et technologiques. Il doit accompagner le bail et être effectué au maximum 6 mois avant la signature du contrat de location.

Diagnostic DPE :

ce diagnostic de Performance Énergétique indique la performance au niveau isolation thermique, le type d’énergie et des performances de consommation au niveau du chauffage et de la production d’eau chaude.

Diagnostic de surface Loi Boutin :

l’obligation de la Loi Boutin a été mise en place afin de protéger les intérêts des locataires, permettant ainsi une comparaison des loyers au m² habitable.

Diagnostic DAPP :

c’est un Diagnostic Amiante Parties Privatives. Il doit être réalisé par le propriétaire de l’immeuble si la construction a été effectuée après juillet 1997. Le justificatif doit être mis à disposition du locataire.

Diagnostic Plomb :

CREP (Constat de Risque d’Exposition au Plomb). Ce constat est obligatoire depuis 2008, dans le but de faire connaître au locataire les risques liés à la présence du plomb dans les murs et les peintures des immeubles anciens bâtis avant 1949.

Diagnostic Électricité :

état des installations intérieures d’électricité. Si l’installation a plus de 15 ans, le diagnostic devra être joint au bail.

Diagnostic Gaz :

état des installations intérieures de gaz. Si l’installation a plus de 15 ans, le diagnostic devra être joint au bail.