Pourquoi effectuer un diagnostic gaz ?

Le diagnostic gaz est obligatoire dans le cas d’une vente d’un bien immobilier. Cette vérification n’est réalisée qu’à partir du compteur. Le propriétaire doit effectuer ce diagnostic mais n’a pas l’obligation des travaux. Ce diagnostic a pour but d’informer l’acquéreur des anomalies susceptibles de provoquer des intoxications au monoxyde de carbone ou de provoquer une explosion.

Quels sont les points contrôlés par le diagnostic gaz ?

Au terme du diagnostic, le professionnel établit un rapport de visite qu’il remet au vendeur. Les points sur lesquels il faudra se baser pour le diagnostic sont sur l’installation intérieure de l’habitation ou de l’immeuble :
La tuyauterie fixe.
Le raccordement en gaz des appareils.
La ventilation des locaux.
La combustion.

Quels sont les risques d’intoxication au gaz ?

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz très dangereux parce qu’il est inodore et incolore. Une bonne évacuation de CO est primordiale pour éviter les risques d’intoxication pouvant entraîner la mort. C’est malheureusement le cas d’accident le plus fréquent dû à une mauvaise évacuation ou une aération insuffisante des locaux.

Il est important de faire vérifier et d’entretenir les appareils reliés au gaz.

Les obligations liées aux installations au gaz

Les logements ou habitations qui sont équipés d’une installation au gaz qui a plus de 15 ans doivent obligatoirement être vérifiés pour détecter d’éventuelles anomalies ou fuites qui peuvent intervenir sur une installation vétuste.

Il est indispensable de faire vérifier une installation au gaz avant de vendre un bien immobilier. En revanche, il n’y a pas d’obligation pour un propriétaire d’effectuer des travaux. Quant à une installation au gaz naturel, il n’y a pas d’obligation de diagnostic gaz.