Diagnostic Électricité Obligatoire (DEO)

En janvier 2009, le diagnostic électrique devient obligatoire pour la vente d’un logement dont l’installation a plus de 15 ans. Il permet d’informer l’acquéreur de l’état de l’installation électrique de l’habitation qu’il souhaite acheter.

Quel est l’objectif du diagnostic électricité ?

C’est la volonté de sensibiliser les propriétaires aux dangers d’une installation défectueuse et de les inciter aux rénovations ou à une nouvelle installation électrique.

L’usage de ­l’énergie électrique expose à des risques d’incendie dus à une surchauffe des circuits, qui peut être consécutive à une surcharge ou à un court-circuit, mais aussi au risque d’électrocution en cas de contact avec un élément conducteur sous tension (prise, fil dénudé, appareil détérioré…).

Qui est concerné par le diagnostic électrique ?

Le diagnostic doit être effectué par un professionnel, certifié par un organisme lui-même accrédité. Une attestation de conformité de l’installation électrique sera remise au propriétaire et au futur acheteur lors de la vente.

Le DEO concernera les logements à la location dans les immeubles collectifs dont le permis de construire a été délivré avant le 1er Janvier 1975.

Ces immeubles sont ciblés en grande majorité dans les cas de non-conformité électrique parce que l’installation n’a pas été revue, sauf cas contraire en justifiant les travaux effectués.

Les anomalies de l’installation seront identifiées avec des essais et mesures ­effectués. Le diagnostic porte sur l’installation électrique des locaux à usage d’habitation et de leurs dépendances (garage, terrasse…).